LA GRANDE ROUE - LES ESCALES Janvier 2018                                            

ROMAN

 

Été 1986. Emma rencontre Marc au pied d’une Grande Roue. Elle a dix-neuf ans, et le cœur d’une poupée. Lui est déjà un homme. Commence entre eux une histoire d’amour. Intense. Urgente. Si forte qu’on en oublierait que les plus beaux contes cachent parfois des ogres…

Au côté d’Emma, il y a Tess qui avance dans la nuit, David au sommet d’une montagne et Nathan dans le bureau d’un flic. D’autres destins, d’autres chaos.

Les blessures de la vie les ont isolés du reste du monde. Ils marchent. Trébuchent. Se relèvent. À la recherche de leur identité.

 

Dans ce labyrinthe romanesque où Lynch rencontre Kafka, le réel a besoin des chimères pour se révéler. Et permettre, petit à petit, à toutes les pièces du puzzle d’Emma de se compléter. Emma, qui n’est pas qu’une poupée.

"LA GRANDE ROUE''

en version POCKET

janvier 2019

à L'endroit où elles naissent - Les Nouveaux Auteurs Mai 2011                                ROMAN

 

Deux femmes, deux vies, une seule Terre. Eva et Miangaly ne sont pas nées avec les mêmes paillettes au fond des yeux. De France jusqu'à Madagascar, de l'enfance à l'âge adulte, elles traverseront les années, les époques, parleront de leurs famille/parents, découvriront la musique, les hommes, les icebergs à la grenadine, les zébus et le chocolat. Si Miangaly vit dans l'extrême pauvreté entourée des siens, Eva possède l'essentiel matériel mais manque cruellement d'amour. 
Tout les sépare et pourtant tout les rapproche : sur le chemin de leur légende personnelle, elles partagent la rage de vivre, le cour plein de rêves et d'espoir.

"a l'endroit où elles naissent"

en version POCKET

Mai 2012

Noa, de l'autre côté - Balivernes éditions - Avril 2010                                          CONTE

 

Parce qu’elle veut connaître la couleur du ciel et le goût du miel, Noa va partir à la recherche de la vérité qui se cache, peut-être…
De l’autre côté.

 

Illustration : Gaëlle Boissonnard

 

 

chambre 442 - Jacques André éditeur - Novembre 2008                                                                  nouvelle

 

Dans une chambre perdue en Thaïlande. Chambre 442. C'est là qu'elle croupit. La fillette devenue pute sans paillette.
Dans le monde des milliers de femmes objets. Lee, devenue Lili, est l'une d'entre elles.
Un texte brut et fracassant. Nous aimerions dire «Âmes sensibles s'abstenir» mais nous ne le ferons pas. Il n’y pas de raison que Lili souffre à l’abri des regards indiscrets. Il est temps d’ouvrir la porte de la chambre 442.

Lisez … Car ceci est la triste réalité.

même les pêcheurs ont le mal de mer - LES ESCALES Juin 2016                    ROMAN

 

C’est une île battue par les vents. Les embruns. La houle qui moutonne de toute part. C’est un lieu isolé, tapissé de sable et ponctué de volcans endormis. Cette terre minuscule, quelque part dans l’océan Atlantique, abrite un village tout aussi minuscule.
C’est de là qu’ils sont. Rafa, Valente et Salvi. Le grand-père, le père et le fils. Ils sont unis par les liens du sang. Par cette alliance qu’on appelle famille. Par ce fil invisible et indestructible, qui  rassure autant qu’il capture. Car l’héritage d’un nom s’accompagne souvent d’autres dons. L’amour se transmet mais pas que… Il y a aussi les fissures et les vides.

Il y a la peau tannée des uns, le sourire figé des autres, l’amour indiscutable de la plupart, mais il y a aussi les ombres qui nous frôlent et nous échappent. Nous emprisonnent.

Et s’il suffisait d’embrasser les ombres pour être libéré…

"MêMe les pêcheurs ont le mal de mer"

en version POCKET

Mai 2017

quand je serai grande, je serai vieille - FLAMMARION - Février 2015                    RECIT

 

Il s’agit d’une apocalypse. Mon apocalypse. Ce n’est pas seulement un drame. Non. Ce serait trop simple. Je n’aurais qu’à chialer un bon coup et serrer les dents. Mais là, tout est trop puissant, je ne peux même pas pleurer. Je commence à trembler de l’intérieur. Chacun de mes organes se met à vibrer, contaminant le suivant jusqu’à atteindre chacun de mes membres, mes pores, mes os, ma bouche, mes yeux, mes dents. Mes poumons vrillent, mon souffle se fige, mes mains s’agitent. Sous mes pieds, il n’y a plus rien. Plus rien de solide. Plus rien sur quoi m’appuyer. En une seconde tout a disparu. Je suis suspendue à un fil au-dessus d’un abysse immense. Je lève la tête et je cherche le fil.

SANG TSIGANE - Les Nouveaux Auteurs Mai 2012                                                     ROMAN

 

Englo, un enfant sorti de nulle part, débarque dans la vie d'une famille de Tsiganes. Il est le fils de Peshan, une lointaine cousine. Au fil des pages, ce petit garçon va essayer de trouver sa place dans le coeur de cette communauté atypique et de cette maison si étrange. Mais sa présence déconcerte tous les protagonistes qui vont alors se fêler davantage les uns après les autres, dévoilant enfin, leur douleur et une étrange réalité...

"Sang tsigane"

en version POCKET

sous le nouveau titre :

"un jour, il y aura autre chose que le jour"

Janvier 2018

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now